NOUVEAU
TELECHARGER UN BULLETIN D'ADHESION
BRAHMAKESA
Compte-rendu CA 5/12/2009
Compte-rendu CA 26/03/2010
Compte-rendu CA 15/01/2011
Compte-rendu CA 2/06/2012
Compte-rendu CA
9/02/2013
Compte-rendu CA
28/09/2013
AGENDA

Chers Amis,

je vous invite a lire ce billet plein d'humour ecrit par Jerome, membre de Brahma Kesa sur Perpignan. Il relate
24 hrs passes lavec 3 autres membres BK au village soutenu par BK

Je souhaite vivement que vous puissiez tous passer 24h dans le village
Bises du Cambodge
Josefa

24h à Kokor Kambot

Le rendez-vous était pris …
La ponctualité et le sourire légendaires de Sokthea avec ses explications pour « agrégé d'économie alternative et cambodgienne » des options d'organisation au village nous ont d'emblée emporté….

Arrivés et attendus par une dizaine de villageois « souriants et réservés » dont M. Thay, M. Lak et sa femme, Mme Narin…
Dialogue et « planification » orchestrés par Sokti sur les photos à faire (enfants et vache) pour les besoins de Brahma Kesa (M. Andry avait tout bien préparé…. !)

Chaleur accablante mais tout est mis en œuvre pour nous en atténuer les effets (eau fraîche, ventilo, café glacé…) puis après rapide petit tour (on a perdu quand même un litre d'eau… !) , retour à la ferme pilote pour délicieux déjeuner avec produits locaux (Mme Lak est parfaite !!)
Bien sûr M. Thay nous montre les registres où sont notés les comptes communs, individuels, et la fameuse « cagnotte solidaire aux 3 clés »…
Sokthea semble content de voir l'avancée des bloc sanitaires pour les différentes familles (7 déjà) : aide de 150$ et le reste à la charge (entre 250 et 400 de plus selon)
Création des binômes pour les photos :
-M. Thay (parfait comme référent-gentil organisateur-traducteur franglais-chauffeur) accompagne certains à pied (Cendrine et Jérôme qui perdent ainsi 2 l ou 3 d'eau dans l'histoire) et d'autres en scooter (Patricia et Andry…no
comment voir photos…) et donc belles et singulières rencontres avec cette communauté qui nous devient de plus en plus attachante
Il fait de plus en plus chaud, je suggère à Sokthea d'envisager pour bientôt un financement de piscine naturelle filtrée (voir exemple du Cabaret Vert pour ceux qui connaissent…) pour améliorer la vie de tous … ! cela sera une des rengaines du séjour !
Après avoir bien vu et évalué les nouveaux blocs sanitaires et la nécessité du futur canal pour amener l'eau si précieuse en ces mois secs et très très chauds (Sokthea nous montre les mares très basses et me propose d'y faire trempette…), d'ailleurs la production de légumes est quasi finie, il est temps de préparer la fête du nouvel an (3ème soir pour nous !!!)..nous assistons au ballet harmonieux des préparatifs avec les balances des sonos (DJ et oui !)
Petit tour côté cuisine pour essayer de « voler » quelques secrets de fabrication de ces plats divins…malgré nos sourires, nous sommes incapables de tenir longtemps aux cotés de ces fées rieuses (1l supplémentaire d'eau perdu par quart d'heure) mais nous avons droit de gouter à tout !!
J'avoue être très enthousiaste et conquis par tous ces Amok, poissons séchés, porc, poulet, légumes divers cuits ou crus…même épicés(1/2 l d'eau perdu par bouchée) !
Bon c'est l'apéro donc on se pose (d'autres ont déjà commencé…) et c'est au choix : bière Leo, bière Angkor, bière Cambodia …toujours fraîche (luxe suprême) et tapas locales Nos sourires et ceux de ceux qui rejoignent la « ferme » sont de plus en plus francs…
Les familles apportent quelques plats
La musique monte, la chaise rouge est posée au milieu de la « piste » et nous voyons hommes , femmes danser et tourner tous dans le même sens autour de la chaise…total spectacle…on ira les rejoindre bien sûr…
Repas divin, dessert parfait, j'en salive encore …
Il fait nuit depuis un moment , nous sentons la fatigue, Cendrine regarde l'heure…il est 19h30..on pensait plutôt 23h !!!
On tient encore le coup mais après avoir des dizaines de fois trinqué et après cette journée , 21h nous paraissent 4h du mat alors dodo…Sokthea rit beaucoup.
Nous allons tous dormir dans une maison plus loin au bord de la piste.
Température toujours au- dessus de 30 degrés + sueurs…aïe vive les lingettes car pas d'eau courante et le baquet des sanitaires ou la mare ne nous semblent pas encore trop familiers pour nos organismes…
Moustiquaire, ventilo (92 décibels discrets !!) indispensables pour éviter la liquifaction….et …et…et puis y'a le chien…il aboie (pas comme les nôtres mais il se fait comprendre… !) toute la nuit….aaaarrgh….apparemment cela ne gêne personne…. sauf nous. !
« réveil » ou plutôt levés à l'aube
Attendre Sokthea qui revient à 7h30. Café au café avec M.Thay qui , vu nos têtes, a la gentillesse de ne pas poser de questions …
Petit déjeuner khmer (riz dans l'eau et poisson séché) à la ferme (Sokthea a beaucoup aimé notre résumé de la nuit)
Départ avec Mme Narin pour voir l'école et l'emplacement de la future maternelle. Projet pilote aussi !
Retour à la ferme , adieux à tout le monde , on les aime tous…
24h irréelles et intenses qui nous ont marquées à tous les 4
Que les pluies viennent vite et que le Cambodge redevienne tout vert !
Si je reviens ce sera celui-là que j'espère contempler face au canal , à l'école ou devant la ferme de Kokor Kambot

Jérôme , 17 Avril 2015


François-Henri Houbart

CONCERT D ORGUE

François-Henri Houbart est né à Orléans en 1952.
Il effectue des études musicales complètes auprès de Pierre Cochereau, Michel Chapuis et Suzanne Chaisemartin pour l'orgue et l'improvisation et de Pierre Lantier pour l'harmonie et le contrepoint.

En 1978 il reçoit le Prix International d'Improvisation de Lyon.

Depuis 1979 il occupe le poste prestigieux d'organiste titulaire de La Madeleine à Paris où il succède notamment à Saint-Saëns, Fauré et Jeanne Demessieux.
Professeur d'orgue à l'Ecole Nationale de Musique d'Orléans de 1980 à 2000, il vient d'être nommé au Conservatoire National de Région de Rueil Malmaison, à la suite de Marie-Claire Alain et de Susan Landale.

Membre de la commission des orgues auprès du Ministère de la Culture et de la Ville de Paris, membre du comité artistique du concours international d'orgue "Grand Prix de Chartres", François-Henri Houbart siège dans les jurys des concours les plus prestigieux.
Sa carrière de concertiste le mène à travers l'Europe mais également aux USA, Canada et Japon, que ce soit en récital ou avec orchestre.
Depuis 1979 il forme un duo avec le trompettiste Bernard Soustrot.
Soliste à Radio-France, il participe à de nombreuses émissions de télévision tant en France qu'à l'étranger.

Partout salué comme l'un des meilleurs interprètes du répertoire classique, romantique et contemporain, il est reconnu comme l'un des plus grands improvisateurs actuels.
Son importante discographie lui a valu plusieurs grands prix du disque dont celui du Président de la République et le titre de meilleur compact - disc de l'année décerné par le célèbre New-York Times.
Il est l'auteur d'un ouvrage consacré au grand orgue historique de la cathédrale d'Orléans.

François-Henri Houbart est Chevalier des Arts et Lettres et titulaire de la grande médaille de vermeil de la Ville de Paris.

 
 
 
 

CAMBODGE AU COEUR

 
Avec BRAHMA KESA parrainons des enfants au Cambodge
Nouvelle mission au Cambodge

Dès le 8/11 et ce pendant 3 semaines, l'équipe ECOLMAT de 10 personnes se rend au Cambodge pour terminer l'école maternelle. 
Les
14, 15, 16/11, une classe de BTS du Lycée Agricole du Chesnoy (45) se rend à l'école pour démarrer un jardin expérimental en permaculture (ils seront 25).
Alain, notre Vice-Président les suivra durant 2 jours.
J'arriverai de France
le 14/11 pour un mois et nous accueillerons le 16/11, 2 personnes de l'Ambassade de France qui viendront échanger avec nous.
Mais avant,
un concert est donné au profit de BRahma Kesa le 12/11 à 16H en l'Eglise de Port Vendres (66) et nous vous convions à un Conseil d'Administration élargi
le 16/12 à 14h30 au Restaurant OH TERROIR, à Montargis (45200)
Vous souhaitant une excellente journée
Bien à vous

Josefa
Chers Amis,

Fabrice, un ami de Montpellier qui a suivi en même temps que moi la formation de directeur d'établissement médico-social, m'a suivi dans le dernier périple au Cambodge. Il a souhaité vous faire partager sa vision et son regard sur les actions que nous menons au Cambodge. Fabrice relate ce qu'il a vu. Intéressant et instructif. Prenez 5mn et lisez... Bon Dimanche et bien à vous
Josefa


RAPPORT D’OBSERVATION Actions de l’association BRAHMA KESA Villages de Kakoh Kambot et Prey Svey CAMBODGE Février 2014

J’ai abordé ma mission d'observation au Cambodge avec un regard critique.
Je voulais en outre vérifier que les actions envisagées et réalisées par l’association Brahma Kesa offraient toutes les garanties nécessaires pour, d'une part, éviter de satisfaire l'intérêt de quelque personnes désireuses de faire partager leur vision occidentale du développement et d'autre part ne fonctionner qu'au coup par coup sans visons précises du développement dans l'intérêt des populations bénéficiaires.

Concernant notre vision du développement et notre occidentalo-centrisme, il me semble utile en préambule de citer Edgar Morin :

« Le développement est une formule standard qui ignore les contextes humains et culturels. Il s’applique de façon indifférenciée à des sociétés et à des cultures très diverses, sans tenir compte de leurs singularités, de leurs savoirs et savoir-faire, de leurs arts de vivre, présents chez des peuples dont on dénonce l’analphabétisme sans percevoir les richesses de leurs cultures orales traditionnelles. Il constitue un véritable ethnocide pour les petits peuples.

Le développement donne en fait le modèle occidental comme archétype universel pour la planète. Il suppose que les sociétés occidentales constituent la finalité de l’histoire humaine. Produit du sociocentrisme occidental, il est aussi le moteur d’une occidentalisation forcenée. De fait, s’il n’apporte pas nécessairement au reste du monde ce que la civilisation occidentale comporte de positif (droit humains, libertés, démocratie), il charrie inévitablement ses vices. »
LIRE LA SUITE

 

COPYRIGHT   ASSOCIATION BRAHMA KESA  
35, RUE PIERRE ET MARIE CURIE  45200  MONTARGIS, FRANCE
    Tel +33(0)6 12 17 84 83 -

Courriel : brahma_kesa1@hotmail.fr
                Web : http://www.brahmakesa.com/        Mentions légales

 

 
,