RETOUR ACCUEIL


Compte-rendu CA 5/12/2009
Compte-rendu CA 26/03/2010
Compte-rendu CA 15/01/2011
 
 
 
BRAHMA KESA , créée en Janvier 2007 est une association reconnue d'intérêt général
depuis Octobre 2007.

Son objectif est de contribuer à lutter contre la pauvreté au Cambodge.

Elle entend oeuvrer sur le terrain, en milieu rural, en privilégiant efficacité et solidarité.

Bien qu'officialisée
au Cambodge, l'association reste une structure légère composée de membres bénévoles.
L'intégralité des dons est directement dediée aux actions de soutien auprès de 2 villages : Kakoh Kamboth, situe à 1 heure de Battambang et Phnom Chisor à
80 km au Sud de Phnom Penh. 

Elle vient en aide aux enfants, aux personnes âgées et à leur famille.

L'Education, l'Eau, la Santé et la création d'activités économiques sont nos priorités. 

Aujourd'hui, grâce à la générosité des membres actifs ou bienfaiteurs, 50 enfants ,
3 personnes âgées et une école de 250 élèves bénéficient de notre appui.
 
 
 
 
 


 
Conseil d’Administration du 28/09/2013
Relais du Miel - Montargis

Membres présents :

Etaient présents: Marie-Elisabeth HOUBART, Josefa OLIVE, Gunilla SABLE, Brigitte THEBAULT, Daniel BOULLERAY, Alain LEMIRRE, Marc SALSON,Gérard TREMBLAY, Philippe VILLEVALOIS, Daniel GEORGES Excusés : Elisabeth GOIZE, Marie Laurence SMITH, Jean-Marie FRESNAULT

 Ordre du jour

1. Situation avec AGRICAM
2. Mandat de READA
3. Résultat des 3 actions menées durant l’été.
4. Conférence F. PONCHAUD
5. Situation financière
6. Questions diverses
Pot de l'amitié

 

I – CHALLENGE de Golf BRAHMA KESA le16/06/2013

1/ Situation avec Agricam

La présidente a souhaité la bienvenue à tout le monde et a tout de suite expliqué notre situation avec Agricam, qui avait montré des défaillances depuis un certain temps. Elle a à maintes reprises tenté d’appeler Kalya en vain et après s’être renseignée auprès de nos chefs des deux villages au sujet de la fréquence des visites d’employés d’Agricam, elle a pu conclure que rien ne se faisait depuis juin 2012, alors que BK avait missionné Agricam, notamment pour l’achat des 17 vaches et alors que les fonds (22.000 dollars) étaient avancés à Agricam. Devant cet état de fait, il a été décidé d’envoyer Alain Lemirre en mission pour tenter de régler les problèmes survenus. Josefa nous a rappelé que lors de son voyage en mars 2013, elle avait commencé à travailler sur un plan B et pris contact avec READA, (Rural Economic and Agriculture Development Agency) à Siem Reap, et s’est rendue dans leurs bureaux. READA lui avait été recommandé d’Agrisud International, qui lui confie des missions en cours. Depuis son retour, malgré des relances et appels téléphoniques, toujours pas de contact avec Kalya.
En aôut, une réunion du bureau a été tenue où il a été décidé de mandater les 2 Alains pour se rendre sur place et faire un état des lieux t

2/ Mission d’Alain Brahma et Alain Kesa
du 29/08 au 09/09 2013 au Cambodge

Avant de poursuivre un petit déchiffrage s’impose : Nous avons maintenant 4 Alains que nous distinguons de la façon suivante :
Alain Lemirre s’appelle dorénavant Alain Brahma,
Alain Ahres,(notre correspondant bénévole sur place) : Alain Kesa, Le directeur général de READA ; Lok Sockthea, s’appelle Alain Reada et son technicien s’appelle Alain Delon. A retenir !

Alain Brahma nous a fait le compte rendu de son état des lieux qui se portait sur 4 points essentiels. Il était accompagné d’Alain Kesa dans toutes ses démarches et ils ont aussi pu faire un point général sur nos familles et leurs préoccupations particulières.

A/Voir Kalya à Battambang et mettre fin à notre collaboration
avec lui et récupérer les fonds avancés.

Après avoir fait du forcing sur place ils ont réussi à le voir et après des tractations musclées, Kalya a consenti à nous rembourser 14.000 dollars tout de suite et 5.000 dollars à terme sur la totalité des 22.000 dollars versés par nos soins. Un compte bancaire Crédit Mutuel sera ouvert à Phnom Penh à cette fin.

B/ Rendez-vous avec l’Association READA à Siem Reap
et visites de leurs exploitations pilotes.


Très bon contact avec Alain READA et son technicien Alain Delon qui ont montré plusieurs programmes en cours, qui illustrent leur façon de procéder en formant les populations à l’autonomie et à la responsabilité aussi bien de leur travail que de son organisation.

C/ Etat des lieux / Prey Svey. 2 jours

Nos 2 Alains ont trouvé une ambiance démotivée et ont pu constater qu’aucune des visites prévues d’Agricam avaient été faites. Manque d’eau et mauvais rendement de la culture du riz. Le chef du village, M Thai et la directrice de l’école remotivent nos familles après s’être fait expliquer la nouvelle orientation que BK souhaite prendre.

D/ Etat des lieux / Phnom Chisor 2 jours

Manque d’eau, pas de production de pleurotes. Manque de rigueur dans le recensement des familles parrainées. Beaucoup de familles étaient présentes, à la dernière visite 63, alors que nous avons 42 filleuls dans ce village !
L’enseignement de français : 40 élèves assidus même pendant les vacances scolaires

Après avoir développé ces 4 points, Alain nous explique la

‘Méthode READA’

Objectifs :

Renforcement de l’autonomie des villageois avec contrôle de READA et Alain Kesa
Renforcement de l’aspect comportemental des villageois avec travail sur la gestion de groupes et responsabilisation totale
Implication totale des familles volontaires selon un cahier des charges que nous imposons
Travail sur la nutrition et l’hygiène notamment avec l’Ecole de Prey Svey et un volet cuisine pour apprendre à bien manger
Santé
Forestation (plus tard)
Méthode :
A/ Désigner 4 leaders / village et leur dispenser une semaine de formation de gestion de groupe à Siem Reap dans les locaux de READA.

B/ Création d’une banque en autogestion gérée par les femmes pour 20 familles. Cette banque accordera des prêts/micro crédits remboursables aux familles et sera abondé par BK. Les familles investissent eux-mêmes une partie de leur projet.

Alain nous donne l’exemple pour par exemple une vache : 50 dollars investis par la famille, des poules : la famille construit le poulailler avec leurs propres moyens

C/ Une ferme et maison pilote dans chaque village. Ensuite l’exploitant formera les autres familles.

D/ Création de Coopératives / une coopérative animale et une coopérative légumes / 3 leaders dans chaque coopérative.

Par ailleurs, sont à revoir entièrement les besoins en eau dans les deux villages. Alain nous rappelle que c’est le départ de tout projet. Une étude est à faire avant démarrage.

Pour conclure, le conseil d’ administration a approuvé le projet de mandater READA pour piloter nos projets Le budget, pour l’heure non négociée, atteint 58.505 dollars pour un an.

3/Résultat des 3 actions menées durant l’été.

Josefa nous rend compte des 2 vide-greniers et le weekend 48heures de Rotary. Résultat financier : les deux vide-greniers : env 800 euros, mais énormément de travail pour josefa et Daniel qui se sont investis à fond. Josefa conclut que ces opérations ne seront pas renouvellées. Par contre , l’opération 48H nous a rapporté env 650 euros net grâce au ‘ravitaillement ‘ d’Alain en écharpes .

4/ Conférence F PONCHAUD

Josefa nous a mobilisés pour communiquer au maximum autour de nous en nous énonçant ce qu’elle a pu faire en matière de communication elle- même. Facebook, Twitter dans des réseaux de toute sorte. Elle a aussi organisé une conférence de presse le 27/09 à Passion Culture Nous avons passé en revue la logistique qui se met en place aux deux lieux.

5/ Situation Financière

Compte courant au 28/09 : 5 132.52 euros
LIVRET A : 39 414.28 euros


Avant de lever la séance, la Présidente nous annonce qu’une Assemblée Générale aura lieu le 7 décembre, suivie d’une soirée.

Objet : Sortie des membres du CA, élection de nouveaux membres, élection du bureau.

L’ordre du jour épuisé, La Présidente a clos le CA en nous invitant à boire
un POT de l'AMITIE

Gunilla Sablé
Secrétaire adjoint

 
 

ASSOCIATION BRAHMA KESA - 35, RUE PIERRE ET MARIE CURIE 45200 MONTARGIS, FRANCE
Tel +33(0)6 12 17 84 83 - Courriel brahma_kesa1@hotmail.fr
Web : http://www.brahmakesa.com/